Nos produits sont affichés en HT / TVA (10%) / TVA (20%). Le taux de TVA réduit à 10% est mentionné à titre indicatif. Il ne s'appliquera que si vous recourez aux services d’un professionnel pour la prestation de pose, et sous réserve de satisfaire aux conditions légales (art. 279-0 bis du Code Général des Impôts). Notre clientèle historique étant professionnelle, nous souhaitons que tous les clients disposent d'une base de comparaison saine et fiable.

close the banner

Bien poser son parquet ? Tout savoir

Parquet massif, parquet contrecollé... pose clouée, pose collée, pose flottante..., Décoplus Parquets vous livre quelques principes de mise en œuvre pour un résultat parfait et durable...

Bien poser son parquet ? Tout savoir

Parquets Intérieurs

Choisir un parquet n’est pas si simple…Pour quel usage ? Quel type de pose ? Quel entretien ?… Pour vous aider dans votre projet, Décoplus Parquets a conçu un guide d’achat et des outils pédagogiques pour vous aider à bien choisir.
cover

La pose flottante des parquets contrecollés et sols stratifiés – Tutoriel

Remarque : le parquet contrecollé et le sol stratifié ne conviennent pas pour les locaux humides tels que les salles d’eau ou saunas.

La pose du parquet en flottaison ou « pose flottante » est la technique la plus rapide et facile à mettre en œuvre pour un non professionnel et accessible à tous les bricoleurs.

Le principe est très simple : il consiste à assembler le parquet en collant ou en clipsant les lames les unes aux autres grâce aux rainures et languettes. La lame elle-même n’est jamais collée sur le sol, d’où l’appellation « pose flottante ». Cette méthode permet de recouvrir avec une plus grande souplesse un ancien revêtement de sol sans le désinstaller (ancien parquet, sols plastiques, moquette rase, carrelage, pierre…).

Pré-requis :

La pose de votre parquet ou sol stratifié ne sera réussie que si les pré-requis indispensables sont parfaitement respectés : conditions de stockage, hygrométrie de l’environnement, hydrométrie du support, planimétrie et jeux de dilatation.
Plus de détails : Poser du parquet : connaître les pré-requis indispensables pour une installation réussie.

Préparation du support :

Avant de passer à la pose munissez-vous du matériel nécessaire : mètre, crayon, scie, marteau (minimum de 500g), taquoir, fers de traction, cales, ceinture d’installation, équerre, cordon bleu à tracer, film en polyéthylène (uniquement pour les sols stratifiés).
Pour l’assemblage des lames, prévoir 1 biberon de colle par m². Dans les modèles dits « clipsables », vous n’avez plus besoin de la colle pour assembler les rainures et languettes.

Cependant, une sous-couche isolante est nécessaire pour parfaire son installation telle qu’une une moquette rase saine, non moisie.

Tracer 2 axes perpendiculaires afin de commencer la pose au centre de la pièce. Placer une règle le long d’un axe et encoller une surface de 1m² (utiliser un cordon à tracer bleu).

 Pose du parquet ou sol stratifié :

011. POUR COMMENCER : Assurez-vous que les lames n’ont pas été endommagées lors du transport. Après avoir bien nettoyé la surface du sol, vous pouvez dérouler le film polyane (les lés se chevauchant de 20 cm au minimum) et la sous-couche.

022. PREMIÈRE RANGÉE : Commencez à placer les lames dans le coin gauche, le côté de la languette orienté vers le mur. Veillez à ce que le côté court de la lame soit distant du mur d’environ 8 à 10 mm. Le côté long peut être mis en place lorsque trois rangées sont installées (respectez la distance de 8 à 10 mm). Si le mur n’est pas droit, les lames devront être adaptées à la forme du mur. Enlevez la première rangée. Sciez les lames de la première rangée au format désiré et replacez-les ensuite en les glissant sous les lames déjà installées.

033. Posez la deuxième lame dans la rainure de la précédente. Complétez la première rangée de la même façon.

044. Placez la dernière lame, face décor orientée vers le bas, et le côté court – sans rainure – dirigé vers le mur. La distance entre la lame et le mur doit être de 8 à 10 mm au minimum. Reportez un trait de coupe à l’endroit où la lame doit être sciée.

055. POUR SCIER LES LAMES : Placez la face décor de la lame sur la surface de travail et découpez-la sur mesure avec une scie sauteuse. Si vous utilisez une scie à main, celle-ci devra avoir une lame à denture fine. Dans ce cas, sciez les lames face parement vers le haut.

066. COMMENCER LA DEUXIÈME RANGÉE : Utilisez la chute de la lame sciée. Celle-ci devra avoir une longueur minimum de 30 cm. Sinon, utilisez une nouvelle lame que vous scierez en deux. Veillez toujours à ce que les joints de tête soient toujours distants entre eux d’au moins 30 cm.

 

07 7.CONTINUER LA POSE : Placez la lame contre celle de la rangée précédente. Pressez vers l’avant et emboîtez, en rabattant vers le sol.

088. Prenez une nouvelle planche A et glissez celle-ci sur la rangée précédente en prenant le long côté en biais. Prenez soin que le côté court de la planche A se glisse bien sur le côté court de Ia planche B. Appuyez et laissez retomber celle-ci.

09 9. Avant de poser la dernière rangée : mesurez et sciez les lames. Laissez un espace de 8 à 10 mm entre elles et le mur.

1010. POUR LES TUYAUX DE CANALISATION : mesurez le diamètre des tuyaux et percez dans la lame un trou dont le diamètre est supérieur de 10 mm à celui des tuyaux. Découpez suivant le schéma, et mettez la lame en place. Déposez ensuite le morceau taillé.

1111. CHAMBRANLES DE PORTE : découpez à l’aide d’une scie les cadres de porte en prenant appui sur une lame, pour que la lame puisse passer en-dessous.

1212. Pour détacher les planches avec le système d’installation click : déboîtez la dernière rangée vers le haut et retirez le côté long de la planche de la rangée précédente. Déposez les planches et détachez les côtés courts en les faisant glisser. La première lame doit être bien droite et bloquée contre le mur avec des cales.

La finition de la pose :

Masquez les jeux de dilatation périphérique par l’installation de plinthes ou de baguettes de finition assorties à votre parquet.

Mastiquez les découpes autour des huisseries et tuyauteries.

Les séparations de pièces :

S’il s’agit d’un revêtement différent que le parquet nouvellement installé : utiliser des seuils de jonction ou des seuils à niveau s’ il y a un écart.

Si les pièces mitoyennes sont recouvertes du même parquet, on peut utiliser une lame de parquet à contresens pour l’effet déco. Il est tout à fait possible de parqueter plusieurs pièces d’un seul tenant, sans marquer la séparation, si le parquet est bien parallèle aux murs dans toutes les pièces. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux marquer la séparation au risque d’un résultat inesthétique.

La finition du parquet

Parquets finis en usine, prêt à poser : aucun traitement spécifique sauf indications du fabricant. En général, les parquets protégés à l’huile naturelle nécessitent une dernière couche de protection supplémentaire après la pose.

Parquets bruts : parquet huilé, parquet vernis, parquet teinté. Il existe une large gamme de finitions pour protéger et embellir votre parquet.  Avant d’appliquer la finition de protection, il est indispensable de réaliser un ponçage très soigné. L’opération sera à répéter au moins 2 fois, sinon 3 dans certains cas.

Attention : il est recommandé de procéder aux finitions éventuelles du parquet AVANT de poser les plinthes périphériques (après séchage complet, environ 48 h)

Stabilisation du parquet après la pose : 8 jours minimum.

Sol stratifié : aucune finition à prévoir.

Ces conseils de pose sont élaborés selon le DTU 51.11 Ils sont donnés à titre indicatif et n’engagent pas la responsabilité de Décoplus. Mais ils vous permettront de réaliser efficacement vous-même l’installation de votre nouveau parquet. Cependant, en cas de problèmes, mieux vaut faire appel à un professionnel que d’altérer définitivement le revêtement que vous venez d’acquérir.